Aujourd’hui est un jour de deuil pour internet dans notre beau pays qui a pour première devise « liberté ».

Ce soir, nos députés élus par le peuple ont voté la mise en place de la loi Loppsi, pour renforcer la sécurité. Et parmi tout un ramassis de nouvelles mesures, cette loi instaure le filtrage d’internet.

L’heure est grave. Nous devons faire face à cette atteinte. L’utilisation d’un VPN est un premier pas vers la liberté, mais le parcours est semé d’embûches.

Tant qu’il existera un moyen de contourner la censure et le filtrage, nous le mettrons en oeuvre. La faille, si petite soit-elle, existe encore ! Aujourd’hui par un VPN, demain peut-être autrement…

La soumission n’est pas une option.

Publicités