You are currently browsing the category archive for the ‘DNS’ category.

Suite et fin de l’extinction des serveurs VPN Psilo.

Dans la catégorie « VPN Europe » :

  • NL08 (Pays-Bas, 85.17.97.36) : coupure le 28/02
  • LU01 (Luxembourg, 94.242.252.63) : coupure le 1/03 (dernier serveur)

Dans la catégorie « VPN France » :

  • FR01 (France, 91.121.197.30) : coupure le 28/02 (dernier serveur)

Dans la catégorie « VPN USA » :

  • US03 (USA, 64.20.42.226) : coupure le 3/03 (dernier serveur)

Dans la catégorie « VPN Gratuit » :

  • NL10 (Pays-Bas, 95.211.99.68) : coupure le 28/02 (dernier serveur)

Dans la catégorie « DNS » :

  • PsiNS2 (85.17.236.67) : coupure le 28/02
  • PsiNS3 (109.235.51.12) : coupure le 1/03 (dernier serveur)

NB. Il restait jusqu’à aujourd’hui au moins un serveur dans chaque catégorie, ce ne sera bientôt plus le cas !

Publicités

Suite à de nombreuses attaques DDOS amplifiées via nos serveurs DNS, et malgré nos efforts pour filtrer ces attaques, la nature même du protocole DNS ne nous permettant pas d’obtenir un résultat convenable, nous avons décidé de modifier l’accès à nos serveurs DNS afin de les réserver aux utilisateurs du VPN.

Concrètement, afin d’accéder à nos DNS, il sera maintenant nécessaire de passer par le VPN. Les personnes qui utilisaient ces serveurs DNS en dehors du VPN devront donc tenir compte de ce changement, car l’accès leur sera refusé dans les jours qui viennent. Cette restriction est imminente.

Pour les autres membres, aucun changement ne sera perceptible. Une mise à jour de la configuration du client VPN sera peut-être nécessaire, mais dans ce cas nous vous préviendrons ici-même.

Avec nos excuses pour le désagrément causé, nous vous remercions de votre compréhension.

Le serveur DNS d’adresse 85.17.236.67 a été utilisé pour réaliser des attaques DDOS par amplification DNS.

Nous le suspendons temporairement, pendant que nous améliorons notre système de blocage de ces attaques.

Le deuxième serveur DNS reste disponible. Merci de votre compréhension !

Mise à jour : le serveur DNS est de retour.

Notre serveur DNS initial, psins1 (95.142.171.235) a été interrompu suite à un différend avec l’hébergeur. Notre serveur psins2 (85.17.236.67) est toujours accessible et pleinement fonctionnel.

En remplacement, nous sommes en train d’installer psins3 (109.235.51.12) qui lui aussi offrira la résolution des domaines ICANN, OpenNIC et 42.

Nous mettrons à jour les configurations dès que psins3 aura fait ses preuves !

Un nouveau serveur DNS qui résout les domaines ICANN, OpenNIC et .42 vient d’être installé. Il est encore en cours de test, soyez gentils avec lui !

Son adresse IP est : 85.17.236.67. Il s’ajoute au serveur DNS Psilo existant : 95.142.171.235.

Les deux serveurs sont en accès libre, que vous soyez membre de Psilo ou pas encore 🙂

Un nouveau TLD est en train de voir le jour pour promouvoir le web libre et non marchand : le .42 (plus d’infos par ici et par ici). C’est déjà un franc succès, vu le nombre de domaines qui ont été créés en très peu de temps !

Seulement ce TLD n’est pas reconnu par l’ICANN, et vous devrez donc utiliser des serveurs DNS alternatifs pour y avoir droit. La bonne nouvelle, c’est que notre pti serveur DNS OpenNIC est désormais également capable de résoudre les domaines en .42 !

Vous n’aurez donc plus à choisir entre les domaines « officiels » de l’ICANN, les domaines OpenNIC, et les domaines .42, vous avez accès à tout cela en utilisant notre serveur DNS, simplement en mettant à jour votre configuration (téléchargez à nouveau votre config si besoin).

Nous n’avons pas mis de restriction sur le serveur DNS (95.142.171.235), vous pouvez donc également l’utiliser lorsque vous n’êtes pas connecté au VPN… D’ailleurs c’est permis même si vous n’êtes pas un membre de Psilo ! Bien sûr, aucun log n’est conservé sur ce serveur.

Mise à jour : les adresses de nos serveurs DNS sont maintenant 109.235.51.12 et 85.17.236.67.

Vous l’avez sans doute remarqué, Internet est en pleine ébullition. La censure de la part des gouvernements se montre de plus en plus inquiétante, et dans certains cas comme WikiLeaks, vraiment surprenante.

Nous sommes profondément troublés par la récente intervention du gouvernement américain pour la censure d’une liste de 82 sites. Nous constatons que l’intervention a été réalisée directement au niveau du TLD, autrement dit au niveau de l’enregistrement en « .com », « .net » ou « .org », soit vraiment au coeur d’internet. Cette altération qui a une portée mondiale a été réalisée sans aucune concertation. De la censure pure et dure !

Psilo vous offre une certaine protection sur internet, vous permettant d’échapper à la surveillance, mais nous allons aussi désormais tenter de vous aider à lutter contre la censure.

Nous avons appris la naissance de deux projets de DNS alternatifs, indépendants de l’ICANN et de la gouvernance des états :

Après avoir étudié les deux propositions, il nous semble que P2P-DNS a le vent en poupe : il bénéficie de la crédibilité d’OpenNIC d’une part, un système de DNS alternatif robuste et pérenne, et d’autre part de la popularité de l’initiateur du projet : Peter Sunde (alias Brokep), cofondateur de The Pirate Bay. L’objectif est de créer un TLD alternatif : le .p2p, dont le DNS sera distribué en utilisant une technologie peer-to-peer ! Très difficile à censurer donc.

Nous allons suivre de très près l’évolution du projet P2P-DNS, afin de vous en faire bénéficier dès que possible. Nous avons d’ores-et-déjà mis en place un serveur DNS OpenNIC, que vous pourrez utiliser en mettant à jour vos fichiers de configuration OpenVPN, et accéder aux TLD officiels et alternatifs en attendant l’avènement du .p2p !

PS. La censure du gouvernement a un nom : COICA. L’Electronic Frontier Foundation a posté un article très intéressant à ce sujet ici (en anglais).